FreeMobile, à quoi s’attendre ?

1 commentaire


freemobileAprès notre petit sondage « Quel opérateur mobile êtes-vous« , nous allons vous parler du futur opérateur FreeMobile.

Pour commencer, Free dont le fondateur est Xavier Niel, est une entreprise du groupe Illiad qui depuis 1999 est un fournisseur d’accès à internet en France.

FreeMobile sera donc un réel opérateur mobile tout comme le sont Orange, SFR ou Bouygues Telecom et non un MVNO comme l’est Virgin Mobile. Cette offre mobile pourrait compléter son offre triple-play en proposant un accès à la téléphonie fixe, à la téléphonie mobile, à internet et à la télévision dans un même forfait.

La candidature de FreeMobile
freemobile-dossier
Tout a commencé en aout 2009 par un appel d’offre du gouvernement afin d’attribuer une licence 3G à un nouvel opérateur mobile dans le but que celui-ci puisse proposer des forfaits à des prix plus attractifs.

C’est ainsi que Free proposa sa candidature à l’Arcep qui fut acceptée plusieurs semaines plus tard en Janvier 2010. L’acceptation de ce dossier signifie donc l’obtention officielle de la 4ème licence 3G et, sans trop rentrer dans la technique, l’attribution d’une fréquence de 5 Mhz.

Que proposera FreeMobile à ses abonnés

Même s’il n’y a pas encore d’annonce officielle, voici ce que nous savons de leur offre :

  • Toutes les offres seront disponibles sans engagement.
  • Aucune subvention des téléphones.
  • Pour tous les forfaits post-payés, un accès complet à internet sera disponible.
  • Les forfaits seront lisible au niveau de la grille tarifaire et de la facturation comme c’est déjà le cas pour l’accès internet.
  • Un premier forfait à un prix inférieur à 20€ par mois comprenant plus de 3H d’appel vers les fixes et les mobiles en France métropolitaine.
  • Une offre quadruple-play sera proposée.

Avons-nous réellement besoin d’un nouvel opérateur mobile ?

Fort est de constater d’après notre sondage sur les opérateurs mobiles que les trois historiques se partagent 77% des abonnés français et que plusieurs rumeurs font état d’une entente sur les prix.

La présence d’un nouveau concurrent sur le marché permettrait donc à la téléphonie mobile de baisser les prix pratiqués par chacun.

Ils ne veulent pas de FreeMobile

freemobile menace
illustration F.Cointe

Même s’il n’a normalement aucune influence sur ce dossier, Nicolas Sarkozy a eût son petit mot concernant l’arrivée de FreeMobile :

Je suis assez sceptique et réservé sur le choix d’un quatrième opérateur mobile. Car le prix le plus bas n’est pas forcément le meilleur.

Ensuite, c’est Martin Bouygues qui prévient que l’arrivée d’un quatrième opérateur mobile tel que Free pourrait se traduire par la perte de 10 000 à 30 000 emplois dans le secteur.
Chacun se fera son avis.

Et maintenant ?

En attendant le lancement des premières offres FreeMobile début 2012 le temps de mettre en place toute l’infrastructure nécessaire, Free serait, d’après les propos de Martin Bouygues, en discutions avec Bouygues Telecom afin de devenir temporairement un MVNO.

Il y a des discussions avec Free sur l’éventualité de faire un MVNO. Nous avons plutôt le sentiment qu’ils sont plus motivés pour aller vers d’autres opérateurs.

De plus Illiad a annoncé envisager de créer 5000 à 10 000 emplois dans les 8 ans à venir uniquement pour son activité dans la téléphonie mobile.

Votre avis ?

En plus de nous laisser un commentaire, vous pouvez répondre à ce sondage :

Seriez-vous intéressés par FreeMobile

  • Oui avec impatience (69%, 44 Votes)
  • J'attends de voir les offres (28%, 18 Votes)
  • Non mon opérateur me convient (3%, 2 Votes)

Total Voters: 64

Chargement ... Chargement ...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Approfondir le sujet

Commentez FreeMobile, à quoi s’attendre ?

1 commentaire pour “FreeMobile, à quoi s’attendre ?”

  1. Eroan dit :

    Ca reste une très bonne nouvelle, à la fois dans le sens de la concurrence (et donc de la baisse des prix) et du développement technologique.

Ajouter un commentaire