Fonvirtual lance un service de standard téléphonique via WebRTC

Le fossé technologique – et économique – entre téléphonie d’entreprise et téléphonie grand public a longtemps été important. Avec l’avènement du smartphone comme outil de communication incontournable, il s’est réduit au fil des années. Tant et si bien que le futur des solutions professionnelles repose désormais sur une technologie ouverte développée conjointement par Google, Mozilla et Opera : WebRTC.

WebRTC au service des entreprises

Véritable couteau Suisse de la communication en ligne, ce standard facilite la voix sur IP comme aucune autre technologie ne l’avait fait auparavant (SIP notamment). Il suffit en effet d’un simple navigateur web – récent – pour échanger avec n’importe quel terminal fixe ou mobile. C’est sur cette base au potentiel inédit la jeune pousse Fonvirtual a imaginé une offre qui s’adresse à tous les types d’entreprises.

Fonvirtual propose une offre inédite qui associe téléphonie et Cloud

En associant les fonctionnalités propres à WebRTC à un service hébergé dans le Cloud, Fonvirtual a développé l’équivalent d’un standard téléphonique… mais configurable à souhait en quelques clics. Il est ainsi possible de gérer de multiples paramètres :

  • message d’accueil personnalisable ;
  • menu configurable avec file d’attente ou enregistrement d’appels ;
  • rapports d’appels avec statistiques détaillées (horaires, durée…).

Une gestion des lignes ultra-polyvalente

La force de ce service réside également dans la simplicité de configuration des lignes téléphoniques associées. Il est ainsi possible de créer de nouveaux numéros d’appel de toutes sortes :

  • choix du pays et de l’indicatif régional pour la France ;
  • numéros fixes, mobiles ou lignes vertes ;
  • portativité gratuite de toute ligne quel que soit l’opérateur.
Les lignes virtuelles sont accessibles depuis n’importe quel matériel

Une fois la ligne virtuelle configurée, elle sera accessible depuis n’importe quel appareil équipé d’une connexion (wi-fi, 4G…). Cela permet par exemple de travailler en mode « call center » en entreprise puis de continuer à répondre et appeler depuis un mobile ou une tablette en situation de mobilité.

Un coût attrayant et progressif

L’infrastructure nécessaire au fonctionnement du service étant nettement moins coûteuse que les standards téléphoniques d’antan, Fonvirtual affiche des tarifs vraiment agressifs. Son offre de standard virtuel est par ailleurs facturée en fonction des minutes d’appel consommées (500 sont offertes à la souscription), ce qui offre une grande flexibilité. Bref, voilà le genre de service qui va permettre à nombre de PME de réduire leur facture « communications » !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email

Sur le même sujet

Publier un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de