Motorola et iFixit lancent des kits de réparation pour smartphone

Motorola est sur l’échelle de la vie du smartphone un dinosaure et pour cause : c’est à la société américaine que l’on doit le premier terminal mobile… en 1983 ! D’autres succès ont ponctué le parcours du géant de l’électronique, à l’image des Razr flip phone (en 2004) et Droid Bionic (en 2011). Ce dernier smartphone fut d’ailleurs remarqué pour sa facilité à être réparé, ce qui lui permit de bénéficier d’une durée de vie exemplaire.

Des smartphones hautement réparables

Le spécialiste des démontages d’électronique grand-public iFixit lui octroya ainsi l’indice de réparabilité de 9/10 ; un sommet pour la catégorie des smartphones ! Les appareils qui suivirent furent régulièrement parmi les mieux notés dans ce baromètre technique. Fort de cet atout commercial qui constitue un avantage concurrentiel indéniable, Motorola s’est toujours efforcé d’offrir un maximum de possibilités à ses clients en matière de démontage, d’entretien voire d’upgrade…

On peut désormais remplacer une batterie ou un écran facilement sur les smartphones Motorola

L’aboutissement de cette démarche prend la forme d’un partenariat signé entre iFixit et Motorola, qui devient au passage le premier grand constructeur à offrir une solution concrète au « droit à réparer » que réclament tant d’utilisateurs. À l’heure où la planète se réveille face à son inéluctable manque de ressources à venir, cette solution permettra aux clients de la marque de prolonger au maximum la durée de vie de leur terminal, batterie et écran en tête. De quoi mettre un sérieux coup de frein à la tant décriée obsolescence programmée !

Un kit d’outils pour sauver la planète

Le changement de paradigme – et de business model – opéré par Motorola se concrétise par la commercialisation de kits d’outillage dédiés spécifiquement aux smartphones de la marque. Disponibles via la section « fix kits » de la boutique avec une batterie et/ou un écran de rechange, ils se composent de divers outils :

  • tournevis magnétique avec 3 têtes de précision ;
  • ventouse de décollage d’écran ;
  • spatules pour le capot et la manipulation des composants ;
  • pince ultra-fine.
Les kits d’entretien iFixit comprennent ces outils et une batterie et/ou un écran de rechange

Les prix vont de 40 à 200 dollars en fonction des éléments qui composent les kits, en sachant que les outils de base pourront toujours être utilisés sur d’autres smartphones Motorola existants et à venir. Les guides pour chaque modèle sont par ailleurs disponibles dans cet espace dédié.

Ce partenariat constitue une première pour iFixit qui encourage d’autres constructeurs à s’engager dans cette voie. Si on voit mal HTC prendre ce virage (2/10 pour les One M8 et M9), LG ou Xiaomi pourraient facilement s’offrir à leur tour un coup de pub auprès des consommateurs les plus exigeants (cf. leurs scores de réparabilité ici). Les maladroits qui enchaînent les bris de verre pourraient également y trouver leur compte !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Sur le même sujet

Publier un commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de